Rekulak, Jason – Hidden pictures

Traduction : Annaig Housnard

A la suite d’un drame, Mallory sombre dans la dépression et la dépendance jusqu’au jour où elle croise la route de Russell. Ce dernier l’aide à remonter la pente et à se faire engager comme nounou chez les très riches Maxwell, parents d’un petit Teddy de 5 ans. Elle pourra même, à sa grande joie, loger au fond du jardin dans un petit chalet réaménagé douillettement.
Teddy est chaleureux, tendre et plein d’imagination, mais il lève quelques inquiétudes chez sa nounou: énurétique, il refuse de jouer avec les gamins de son âge et surtout la main d’Anya, son amie imaginaire, prend parfois possession de la sienne pour dessiner une histoire effrayante.
Quand Mallory leur en parle, les parents de Teddy lui intiment de considérer ces petits travers comme inhérents à son âge.
Alors, pour libérer Teddy, Mallory va prêter sa main aux dessins/desseins d’Anya.

Ce roman démontre qu’une vérité occulte et indicible ressurgit toujours, quitte à recourir au paranormal, quitte à forcer une main à livrer son message codé et cela jusqu’à ce qu’elle soit enfin acceptée et comprise.
Si l’on excepte un passage de violences assez discordant avec l’ensemble de l’ouvrage, ce roman est très agréable à lire et sa finale, tout en délicatesse et en émotions, est remarquable.

Publicité

19 réflexions sur « Rekulak, Jason – Hidden pictures »

      1. parfois je me dis qu’au vu de toutes les lectures que l’on a à mon âge canonique il est difficile de ne pas faire des comparaisons – rien ne se crée (se perd) tout se transforme 😉 pas moi qui l’ai dit, mais j’ai oublié le nom de l’auteur

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :