Rostagnac, Pétronille – Un jour tu paieras

Au hasard d’une promenade en forêt, un homme découvre une jeune fille inconsciente, elle sera aussitôt hospitalisée
Pauline est avocate et commise d’office par son patron à la défense de Matthieu, un médecin stagiaire accusé du meurtre de deux jeunes hommes
La jeune avocate ne sait quel scénario crédible inventer car tout prouve la culpabilité de son client qui n’a pour lui que son trajet de vie jusqu’alors impeccable
Mais Pauline est une battante, une femme qui serre les dents, elle vit seule car refuse de livrer à quiconque une bribe de son passé qui fut une abomination à laquelle seul son métier pouvait apporter une forme d’apaisement

Les bribes d’histoires esquissées au début s’insèrent dans l’ensemble et forment un paysage sensé mais hautement trompeur car rien ne s’avérera être tel qu’il n’y paraître
Si ce roman s’insère dans une trame juridique, elle est ici bien piétinée, ce qui confère à ce livre un statut paradoxalement parodique vu les terribles souffrances que portent certains personnages
Un roman agréable à lire, mais des personnages que l’on regarde vivre sans vraiment s’y attacher et certaines facilités de construction endommagent quelque peu cette lecture

7 réflexions sur « Rostagnac, Pétronille – Un jour tu paieras »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :