Hayder, Mo – Tokyo

1990 En Angleterre, Grey, jeune fille que ses parents isolent du monde, tombe sur un livre qui mentionne l’existence d’un film secret sur les horreurs commises à Nankin en 1937. Or Grey a également un secret, une marque d’ignorance gravée sur son corps une ignorance qui fut qualifiée de Mal par ceux là même qui ont organisé cette ignorance. Grey se donne pour mission d’arracher à l’ignorance ce film sur les crimes odieux perpétrés par les japonais à Nankin,
Elle part à Tokyo où vit le détenteur du film, le vieux chinois Shi Chongming qui a vécu l’invasion japonaise, mais le vieil homme nie posséder ce film. Nullement découragée et en attendant de convaincre le vieil homme, Grey gagne sa vie dans un bar à hôtesses où elle doit amuser les clients attablés. Parmi eux, il y a un vieux Yakuza funeste accompagné d’une Nurse effrayante qui lui prépare un remède miraculeux, un remède qui intéresse énormément Shi Chongming

Mo Hayder excelle à créer des atmosphères. Dans ce roman plane une menace sournoise, rendue encore plus inquiétante par la culture japonaise mystérieuse et impénétrable. Aussi, à notre désir de savoir se mêle la crainte de savoir. Le thème du livre tourne en effet autour de la question de l’ignorance et du savoir qui rejoint celle du bien et du mal,
Les personnages vivent davantage dans la sensation que dans l’émotion. Complexes et subtils, ils se refusent à toute identification, mais, tragiques, ils inspirent crainte et pitié,

%d blogueurs aiment cette page :