Denjean, Céline – Le cercle des mensonges

Un jeune homme est précipité du haut d’un immeuble après avoir été forcé de confesser son suicide, Or ce jeune homme fréquentait le milieu SDF et se souciait particulièrement de la disparition de plusieurs d’entre eux dont il était proche
Par ailleurs, le corps d’une brillante microbiologiste est découvert dans la forêt.
Deux équipes sans liens, celle d’Eloïse Bouquet de la gendarmerie et celle d’Urbain Malot de la PJ, vont se charger chacune d’un de ces crimes pour en suivre le tracé tortueux jusqu’à son origine monstrueuse
En outre, Eloïse veut capturer l’insaisissable criminelle responsable de la mort de son conjoint trois ans plus tôt. C’est Amanda, une journaliste redoutablement futée, qui mène les recherches jusqu’au moment où Eloïse prend la relève, accepte d’utiliser les méthodes abjectes qui lui ont fait horreur lorsqu’elle en était victime et outrepasse ses droits de gendarme

L’auteure élabore une intrigue d’une grande complexité avec, en plus, deux équipes partant chacune d’un autre entrée de ce labyrinthe infernal. Jamais pourtant nous ne nous y perdons car des lanternes s’allument tout au long du trajet de notre progression
Malheureusement, les personnages, réduits à quelques traits de caractère, manquent de profondeur et de nuances,. Quant à Eloïse, partagée entre enquête et quête, entre devoir et passion, elle manque de concentration dans l’un et de déontologie dans l’autre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :