À la Une

Natt och Dag, Niklas – 1793

1793. Le roi Gustav III de Suède est assassiné, la corruption et la dépravation règnent en maître dans tout le pays.
À Stockholm, un ancien soldat handicapé, Cardell repêche le corps affreusement mutilé d’un inconnu. C’est Winge, un enquêteur intègre mais rongé par la phtisie qui va conduire l’affaire avec le concours de Cardell
L’enquête des deux hommes est l’occasion de traverser la ville en respirant la puanteur des ordures et des déjections jetées à tout va et en ressentant l’effroyable misère partout méprisée et maltraitée
Ainsi arrive-t-il qu’un jeune homme endetté voie son ardoise rachetée en même temps que sa propre personne
Ainsi une jeune femme peut-elle être injustement accusée de débauche et emmenée sans procès dans l’enfer des filatures-prisons.
À force de chance et de patience les deux enquêteurs démasquent le coupable mais il faudra encore tout le génie de Winge pour que justice soit rendue malgré la turpitude des autorités

Une très belles écriture qui s’emploie à rendre la langue de l’époque, une enquête où l’endurance et l’intelligence remplacent le peu de moyens techniques d’investigation, des enquêteurs mal en point mais au courage indéfectible et enfin une plongée crûment réaliste dans les rues sombres de la ville, de quoi rabattre le caquet à tous les nostalgiques du passé
Bref un thriller exceptionnel mais extrêmement violent.