Lapena, Shari – Un assassin parmi nous

Le Mitchell’s Inn est un hôtel de luxe isolé dans la forêt montagneuse et conçu à l’ancienne. Ce week-end, il accueille dix clients en quête d’un repos hors du temps et du monde. Parmi eux un avocat, une écrivaine, trois couples et deux amies auxquels s’ajoutent père et fils qui tiennent la boutique
Nous sommes au coeur de l’hiver et bientôt la tempête se lève, provoquant une coupure d’électricité et rendant la route impraticable.
Quand le lendemain matin ils découvrent la jeune Dana fracassée au pied de l’escalier, le coup sur sa tête dénonçant un acte criminel, tous suspectent son fiancé. Hélas, sans réseau ni téléphone, impossible d’alerter la police.
La journée est inquiète et froide, et lorsqu’une deuxième victime est découverte, ils décident de demeurer ensemble dans le salon, ce qui leur permet de se surveiller les uns les autres, méfiants et effrayés.
C’est là, autour d’un feu de cheminée, que certains vont parler, livrer leurs secrets et leurs blessures, moments de grâce brutalement interrompus par la fuite paniquée de l’un d’entre eux dans la nuit glaciale

On pense bien sûr aux dix petits nègres d’Agatha Christie et s’il y a quelques similitudes, elles sont traitées fort différemment et s’en écartent bien vite.
L’écriture est belle, le texte prenant, mais hélas ce roman s’arrête trop vite, ne persévérant pas sur ses lignes de force et se précipitant vers une fin qui aurait mérité plus de soin et d’attention