Bayer, William – Le rêve des chevaux brisés

David Weiss réalise, avec une intuition stupéfiante, des portraits-robots pour la police. Lorsqu’un journal lui demande de dessiner un procès interdit de photos, David accepte mais uniquement parce que ce procès se tient à Calista, sa ville natale, là où s’est déroulé 26 ans plus tôt, le double assassinat jamais élucidé de la riche Barbara et de Tom, son amant, meurtre qui a entraîné la ruine de son enfance et le suicide de son père.
David connaissait Tom puisqu’il était son professeur mais aussi Barbara, mère de deux garçons de son école et patiente de son père psychanalyste, un père fasciné par la dame et son « rêve des chevaux brisés » grâce à l’interprétation duquel il rêvait de se bâtir un nom
Aidé d’un policier et de son amie, David va reparcourir ce drame et démêler les fils de cet imbroglio tissé autour de Barbara, cette riche parvenue qui cachait sa profonde détresse derrière une libido déchaînée et de multiples amants et de Tom, cet innocent égaré parmi les loups

Ce policier psychologique remarquablement construit et d’une belle facture classique présente des personnages qui prennent peu à peu forme et épaisseur sous le double crayon de David et de l’auteur pour déployer une étonnante complexité
Il n’y a ni sang, ni trépidation dans cette quête qui nous montre comment les passions ordinaires nous font passer à côté de nos vies


3 commentaires sur “Bayer, William – Le rêve des chevaux brisés

  1. Niki tu es la contradiction même , l’autre jour tu m’interdisais de cesser mon blog et maintenant tu ne veux plus le voir 😅
    Merci pour tes commentaires toujours si encourageants, malgré tout 😉

    J'aime

    1. je me doutais en écrivant cela que tu n’allais pas me rater 😀 – mais tu as deviné mon secret = oui je suis la contradiction faite femme 😛

      J'aime

  2. encore un roman bien tentant, je vais devoir cesser de passer par ton blog si cela continue, car ma liste devient encore plus longue que ma pal 🙂
    en tout cas, comme toujours tu présentes cette lecture formidablement bien

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s