Barker, J.D. – Le quatrième singe

Dans un sanctuaire au Japon se trouve une sculpture qui représente trois singes se couvrant les oreilles, les yeux et la bouche. Ils illustrent les trois règles : ne pas voir le mal, ne pas entendre le mal, ne pas dire le mal. Le tueur aux 4 singes prend pour victime un proche de celui qui outrepasse un dernier impératif : ne pas faire le mal. À celui-là il envoie successivement trois petits paquets contenant une oreille, puis les yeux, puis la langue de l’être cher avant d’en abandonner la dépouille
L’inspecteur Porter poursuit ce tueur depuis des années quand enfin on découvre, dans les poches d’un homme s’étant donné la mort, le journal du tueur ainsi qu’un petit paquet contenant une oreille
S’agit-il de notre homme ?
À qui cette oreille appartient-elle ? Où donc est détenue la personne captive qui risque à présent de mourir de faim et de soif?
Et ce journal, dans lequel le tueur raconte son enfance et explique pourquoi il se devait d’accomplir ces crimes, est-il un piège destiné à l’inspecteur Porter ou la vérité ?

Avec un tueur redoutablement intelligent et un inspecteur désespérément courageux assisté par deux collèges amis, ce thriller passionnant, intelligent et d’une construction sans fautes mérite d’être lu par tous les amateurs du genre.

4 commentaires sur “Barker, J.D. – Le quatrième singe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s