À la Une

Luis, Sergio – Court-circuit

« Vous qui entrez ici, perdez toute espérance »
Antoine roule dans la nuit glacée quand une jeune femme lui fait signe, elle se dit poursuivie et bientôt en effet une voiture les percute violemment. Blessé et enfermé par ses ravisseurs, Antoine sera acculé à un choix monstrueux.
Depuis des mois les inspecteurs Mathieu Anselme et Clément Prista sont aux abois : plus de dix disparitions ont eu lieu sur leur secteur et aucune piste ne se profile. Ces Évaporateurs, comme la presse les nomme, opèrent avec une maîtrise effrayante
Parallèlement, Elodie, une dame paraplégique clouée dans un fauteuil roulant est suspectée d’avoir poignardé une amie avant d’être prise en flagrant délit du même crime sur un inconnu. Étrangement, le lendemain elle ne se souvient de rien.
Chaque jour, au sortir de l’école, Jules, le fils de Mathieu Anselme, se rend au chevet de sa mère hospitalisée pour une anorexie sévère tandis que son inspecteur de père les délaisse et ne rentre qu’au coeur de la nuit.
Plus loin dans le temps, on rencontre encore un savant fou que sa femme fuit en emportant ses nourrissons
Au final ces fragments épars s’enchevêtreront telles les pièces d’un puzzle, même si rien n’aura été sauvé

Dans les ténèbres de ce roman percent deux éclaircies : la belle écriture et la présence du jeune Jules