Sire, Cédric – Vindicta

Le livre s’ouvre sur l’entraînement d’une élite de soldats destinés à devenir des tueurs dépourvus de toute humanité afin qu’ils massacrent toujours l’ennemi jusqu’au dernier. Mais lorsque leur renommée de violence fera des vagues, leur chef devra démanteler leur unité.
Quelques années plus tard, quatre jeunes en mal d’argent braquent une bijouterie mais l’affaire tourne au désastre, les jeunes s’enfuient dans une voiture volée, foncent et heurtent une petite fille qui peu après décédera de ses blessures
Deux policiers ont tout vu mais leur chef leur interdit de s’occuper et même de mentionner ce drame qui ne ressort pas de leur compétence. Néanmoins l’un d’eu n’y tient plus, il se précipite vers la fillette agonisante et l’accompagne à l’hôpital où il rencontre la mère de l’enfant dont la douleur est sans limites.
C’est alors que des meurtres d’une violence extrême frappent ceux qui ont été mêlés à ce drame, tandis qu’un homme étrange, se glissant tel une ombre, a été entraperçu sur les lieux de ces crimes
Ce livre admirablement construit et qui ne comporte aucun défaut de logique (en soi une rareté) nous entraîne dans une spirale de suspense et d’horreur sans aucune rampe où nous retenir. Passionnant mais très violent

Un commentaire sur “Sire, Cédric – Vindicta

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s