King, Stephen – Mr Mercedes

Dans ce roman, l’auteur nous plonge dans les pensées et les émotions de deux êtres antagonistes et complémentaires.
Il y a d’abord Brady, un homme pour lequel les gens ne sont que des objets. Ainsi, foncer sur eux avec une Mercedes volée comme il l’a fait il y a un an revient à jouer au jeu de quilles. Ainsi – parce qu’il n’est au fond qu’un enfant perturbé perdu dans les désirs incestueux de sa mère – toutes ses frustrations et ses rages se muent en désir de frapper et de tuer comme l’enfant frappe la table contre laquelle il s’est cogné.
Et il y a Bill Hodges, un policier retraité depuis peu qui sombre dans l’ennui et la dépression jusqu’à ce qu’une lettre signée Mr Mercedes et à lui adressée redonne sens à sa vie. Il décide alors de reprendre cette enquête inaboutie seul, sans en informer la police. Et si ses interventions provoquent mort et désastre, cela ne l’arrête nullement, bien au contraire car au fond Hodges n’est qu’un enfant égoïste qui veut posséder son objet pour lui tout seul.
Par bonheur il a des amis compétents et courageux
La qualité de ce livre réside dans la pénétration psychologique de ses personnages, sinon l’écriture est bonne sans plus et l’histoire bien pauvre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s