Delzongle, Sonja – Boréal

Artica est une unité postée non loin du pôle, elle abrite 7 scientifiques récemment venus y étudier les conséquences de la pollution et du réchauffement climatique particulièrement dramatiques en ces régions.
Lors d’une première sortie dans la nuit polaire, ils découvrent un cimetière de boeufs musqués saisis par milliers dans les glaces, la terreur inscrite dans le regard. Ils vont alors faire appel à Luv Svendsen, spécialiste des hécatombes animales, qui y voit le moyen d’échapper à une situation familiale étouffante
La disparition mystérieuse d’un membre de l’équipe, puis de ceux qui tentent de retrouver le disparu, et enfin de l’équipe entière capturée par des hommes dénaturés, les tremblements de terre gigantesques, la folie, la perdition, tous ces désastres sont le résultat de la cupidité des hommes et de leur négligence en matière de nucléaire.
Bien écrit, scientifiquement exact, mettant en scène des personnages dotés d’ombre et de lumière, Sonja Delzongle nous assène néanmoins un peu trop d’horreur là où celle des conditions climatiques suffisait

Aubenque, Alexis – Retour à River Falls

Une jeune fille est retrouvée au fond d’une grotte, violée et assassinée sous un mode qui semble rituel. Ce sera Logan, le nouveau shérif pas trop subtil de River Falls et sa compagne retorse qui mèneront l’enquête
De son côté Stephen, photographe de guerre rentré au pays et aussitôt embauché par le journal local sera chargé de couvrir cet événement dramatique à l’aide de Marion une jeune stagiaire intelligente, courageuse et, à vrai dire, seul personnage intéressant de ce roman.
Tandis que le shérif s’engage résolument vers de mauvaises pistes, Marion percevra bien vite que la vérité est ailleurs, tractant derrière elle un Stephen d’abord réticent puis convaincu.
Ce sera lors de la première du cirque en tournée qu’une piste inédite se dévoilera.
Les héros de ce livre sont vraiment antipathiques et l’intrigue est juste bonne, sans plus. Rien à retenir donc.