Ruju, Pascale – Une affaire comme les autres

Dans une pièce, des caméras de surveillance et deux femmes face à face. L’une est une procureure adjointe extrêmement douée, l’autre est Annamaria, accusée d’avoir tué son mari
Annamaria va raconter comment elle tomba éperdument amoureuse de cet homme richissime, comment, très vite, elle perçut qu’il ne fallait lui poser aucune question sur ses activités, qu’elle ne devait surtout rien savoir si elle voulait préserver l’estime et l’amour qu’elle lui portait. Jusqu’au jour où elle prend conscience de ce qu’était réellement son mari, de ce qu’il n’y avait pas d’amour entre eux et du danger de le quitter. Jusqu’au jour où elle rencontre le grand amour, celui qui devait rester clandestin sous peine de mort.
La procureure entrecoupe cette narration en révélant à l’accusée que son mari était le chef d’une famille mafieuse, un chef impitoyable, brutal et avide d’argent. Qu’aucune atrocité ne le retenait, à tel point que même ses plus proches lieutenants ne lui furent point fidèles
Et puis viennent les questions : Avez-vous tué votre mari ? Quel est le nom de votre amour secret ?
Un huis-clos magnifique et une conclusion stupéfiante

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s