Cleave, Paul – Ne fais confiance à personne

Jerry Grey est un auteur de romans policiers célèbre, mais à moins de cinquante ans, il est atteint d’un Alzheimer si avancé qu’il doit déjà être placé dans une maison de santé.
Jerry est désemparé, tout lui est devenu incertitude et interrogation depuis que la maladie s’est emparée de sa mémoire et de son esprit.
Ainsi, comment savoir si les meurtres dont il est l’auteur sont réels ou fictifs ? Doit-il ou non se sentir coupable ? Et ces crimes commis chaque fois qu’il s’échappe du home, doit-il les attribuer à son soi alzheimerien devenu meurtrier faute d’être encore capable d’ écrire ces crimes? A moins qu’un tueur machiavélique ne se serve de ses oublis pour lui faire endosser ses propres meurtres?
Quand on est ainsi livré à une mémoire trouée et vagabonde, comment accéder à la vérité ?
Ce roman fort original aurait pu être exceptionnel s’ il n’était aussi tiré en longueur

Un commentaire sur “Cleave, Paul – Ne fais confiance à personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s