Hjorth & Rosenfeldt – La fille muette

Ce qui mérite d’être relevé dans ce livre est la finesse psychologique des personnages extrêmement contrastés. Ainsi le profiler, figure essentielle de ce roman, est tout aussi détestable et égoïste que tendre et bouleversant. Ici, même le tueur n’est pas totalement mauvais et chacun des intervenants se montrera, tour à tour, révoltant ou attachant .
Je le conseille à tous ceux et celles qui aiment les personnages complexes, une écriture travaillée et une intrigue sans surcharge d’horreurs